5 règles d’or pour étudier à distance avec succès (IEF, études, formations en ligne…)

5 règles d'or pour étudier à distance avec succès (IEF et autres) (Photo by Silvan Arnet on Unsplash)

Lorsqu’on étudie à distance, que ce soit pour sa scolarité, ses études ou encore une formation en ligne, on se rend rapidement compte qu’il existe des règles incontournables pour réussir.

Je pourrais te citer de très nombreuses astuces qui m’ont aidé à être plus productif et à rester motivé au fil de mes nombreuses années en IEF, mais j’ai décidé de ne garder que 5 règles d’or, que je continue aujourd’hui à appliquer pour les formations en ligne que je suis (si tu veux en savoir plus sur moi, je t’invite à consulter ma page à propos). Je les ai appelées ainsi car elles sont indispensables à tout individu se lançant dans n’importe quel type d’apprentissage en ligne. Même pour une durée de formation courte, il est primordial de les appliquer avec rigueur.

 

1— Avoir des raisons profondes d’agir ainsi (notamment pour l’IEF)

 

Cette première règle est l’une des plus importantes, car elle constitue le fondement de ta motivation, qui sera le carburant de ta persévérance et de ta réussite. Il s’agit de la réponse au « pourquoi » initial, que tu te répèteras chaque fois que tu auras envie d’abandonner. Pour t’aider à le trouver, réponds aux deux questions suivantes :

  1. Pourquoi je suis cet enseignement, et pourquoi ne pas renoncer et faire autre chose ?
  2. Pourquoi faire cela à distance ?

La question 1 peut paraître surprenante car dans le cadre d’études en présentiel, on a tendance à l’oublier et à se laisser emporter par les facteurs de motivation externes (professeurs, exigence d’assiduité, etc.). Mais je crois que de toutes ces années où j’ai travaillé seul, c’est l’une des questions que je me suis le plus posées.

En effet, lors de beaucoup de mes baisses de motivation, j’avais tendance à remettre l’intégralité de ce que j’apprenais en question, en me demandant si ce n’était pas absurde et s’il n’y avait pas des choses plus intéressantes à faire. Mais si tu as pris le temps d’écrire toutes tes motivations à long terme, et que tu réalises que tu ne ressentais pas cela quelques jours avant, cet état sera passager.

Concernant la question 2, si la formation que tu suis est uniquement disponible en ligne ou si c’est par contrainte, c’est vite réglé. Mais dans le cadre où le chemin classique est d’étudier en présentiel (comme pour la scolarité), il convient de se blinder de motivations, au moins pour te convaincre que ce que pourrait te reprocher la majorité ne t’atteint pas.

Dans un premier temps, nous avons souvent des motivations d’évitement (ne pas vouloir suivre un rythme qui nous est imposé, ne pas vouloir être dans un lieu qui ne nous plait pas, ne pas souhaiter voir des gens qui ne nous correspondent pas, etc.), mais pour passer au stade supérieur, il faut développer des motivations d’approche (je suis autonome, je suis discipliné(e), j’ai un espace de travail adapté, etc.), qui sont focalisées sur ce que tu peux faire pour avancer vers ton objectif.

 

2— Se connaître

 

Comme tu es libre de ta façon d’apprendre 100 % du temps, il est primordial de savoir quelle manière de retenir les informations te convient le mieux. Si tu apprends mieux à l’oral, ne te contente pas de lire les informations, mais enregistre-toi et réécoute, ou crée carrément une chanson si la dimension ludique est importante pour toi. Si tu as besoin de ressentir les choses (profil kinesthésique), tu peux aussi trouver des moyens mnémotechniques qui te font rire et prendre des notes sur ce que tu as ressenti en apprenant des informations qui t’ont marqué, et en faisant des liens entre elles. Mais comment savoir quel est ton profil dominant ? Il y a deux principales manières :

  1. Être attentif au vocabulaire que tu emploies pour les descriptions
  2. Te demander ce que tu retiens principalement d’une personne que tu viens de rencontrer, ou d’une situation riche en émotions

Il est cependant possible qu’aucun profil ne se dégage réellement (comme moi), auquel cas ce sera ici un avantage car tu n’auras pas de mal à retenir certaines informations en particulier.Se connaître

Image by Gordon Johnson from Pixabay

 

Mais la connaissance de soi ne s’arrête pas là et continuera tout au long de ton apprentissage et de ta vie. Il y a bien d’autres questions à se poser comme tes préférences en matière d’ambiance de travail et les horaires pendant lesquelles tu travailles le mieux. Tu trouveras ces réponses au fur et à mesure, mais il est très difficile de se lancer dans un apprentissage à distance si tu te contentes de répéter les méthodes traditionnelles qui ne te correspondent peut-être pas. Apprends à sortir des sentiers battus et à prendre des risques pour étudier au mieux, mais fais un travail sur toi au préalable.

 

3— Savoir être productif et mettre de côté le superflu

 

Ce point est directement lié au précédent, car selon moi on ne peut être productif sans se connaître. J’entends par productivité le fait de faire le plus de choses dans le moins de temps possible. Voici 5 points importants, utilisant la loi de Pareto (en général 20% des causes = 80% des effets, tu peux regarder ceci pour plus d’explications) :

  1. Avoir un espace de travail propre et ordonné, en s’efforçant de ranger ses affaires au même endroit à chaque fois. Rien de plus frustrant que de perdre un quart d’heure à chercher un outil dont a besoin et qu’on a laissé traîner dans un manuel. Personnellement, je laisse toujours les stylos et le matériel que j’utilise 80 % du temps bien en évidence sur le bureau, et je mets tout le reste hors de ma vue pour ne pas être dérangé, sachant que je peux me permettre de perdre un peu de temps pour retrouver les 20 % de matériel restant.
  2. De même pour ton ordinateur, qui doit te permettre de te mettre au travail le plus rapidement possible (et dans de bonnes conditions). Pour cela, avoir un bureau propre et une barre des tâches comportant toutes les applications que tu utilises 80 % du temps où tu travailles aide beaucoup. Je trouve qu’il ne faut pas hésiter à la remplir, car contrairement au bureau, tu perdras peu de temps à chercher l’icône dessus vu que tout est aligné.
    • Il ne doit également pas prendre une éternité à faire la moindre tâche, sinon ce sera une source d’énervement et de perte de temps. Pour cela, n’hésite pas à prendre le temps de faire un nettoyage intensif et d’appliquer des méthodes d’optimisation (il y a de nombreux tutoriels gratuits) si ça n’a pas déjà été fait sur cet appareil. Par contre, si malgré tout il reste trop lent, il va falloir le changer.
  3. Connaître les heures de la journée où ta productivité est maximale. Dans mon cas, c’est du matin au milieu de l’après-midi, puis le soir après 21 h. Cependant, comme je consacre le soir à des activités plus créatives comme l’écriture, j’essaie d’avancer un maximum durant l’autre période.
    • Si tu ressens le besoin de faire une pause de plusieurs heures, essaie au maximum de la faire en dehors de ces périodes. De même pour tout ce qui concerne les tâches rébarbatives et demandant peu d’attention comme passer des appels ou répondre à des mails.
  4. T’affranchir de la chose qui détruit le plus la productivité des individus au XXIe siècle : les notifications et les sollicitations intensives (et absurdes). Pour tout cela, il n’y a aucune indulgence à avoir : n’aie aucune page de réseaux sociaux ouverte quand tu travailles.

    • De plus, fixe-toi un temps maximum quotidien passé à les consulter, mais aussi à lire tes mails. Préfère aussi le faire une bonne fois pour toutes plutôt que plusieurs fois (même rapidement) car sinon tu seras interrompu sans cesse. Sauf usage professionnel ou urgence, y passer plus de 10 minutes par jour est déjà trop. Trouves-tu vraiment que des vidéos de chats, les anecdotes des gens et l’actualité au jour le jour méritent tant de temps ? Enfin, si tu cherches vraiment l’efficacité, tu dois absolument faire tout ceci en dehors de tes horaires de productivité. Cela t’évitera de gaspiller ta journée et tu ressentiras plus ces tâches comme une « détente » que comme une perte de temps.

Ne pas déranger  Image by Prettysleepy from Pixabay

  1. Les cours que tu recevras seront parfois lourds car destinés à un plus large public qu’en présentiel, et aucun professeur ne sera là pour synthétiser l’information à ta place. Apprends donc à ne retenir et noter que ce qui te semble essentiel, et à reformuler et raccourcir les phrases lorsque tu le fais.

Si tu n’arrives pas à appliquer tous ces conseils tout le temps, ne t’en veux pas car tu n’es pas un robot. Retiens juste qu’il s’agit de la meilleure façon de travailler car elle te fera gagner du temps et te fera sentir plus fier(e) de toi.

 

4— Être (très) organisé

 

Je n’ai pour l’instant parlé que de choses que tu pouvais appliquer dans chaque apprentissage, et même dans la plupart des domaines de ta vie. Mais chaque formation que tu vas suivre est particulière, et demande une organisation unique. Voilà pourquoi il faut, avant de commencer tout travail, établir des plannings sur plusieurs périodes pour avoir une idée du rythme que tu vas avoir :

  1. Au minimum : un planning recouvrant toute la période de la formation puis un planning semainier (ou planning hebdo) 
  2. Et idéalement un planning quotidien

Voici à ce propos une règle contre-intuitive qui m’est très utile : plus le planning recouvre une large période, plus il doit être rigoureux. Ton planning sur le long terme constituera en effet l’essentiel de ta vision, qui doit être claire pour que tes objectifs soient bien définis. En revanche, je trouve contre-productif d’écrire une liste longue comme le bras de choses à faire pour la journée. Elle te fera culpabiliser car tu ne pourras pas la respecter, et ne te fera pas forcément beaucoup avancer. Sélectionne tes tâches du jour, en prenant soin d’y accorder un ordre de priorités (ce qui sera trop difficile et chronophage si la liste est trop longue).

Bonne organisation

Image by Gerd Altmann from Pixabay

 

5— Un entourage positif et un bon mode de vie (primordial en IEF)

 

Même en optimisant au mieux ton espace de travail et en faisant tout pour limiter les distractions, tu ne pourras pas réussir si ton entourage n’est pas encourageant, ou à minima comprend ta décision. Malgré toutes mes techniques et ma personnalité, je n’en serais pas là sans mes parents (en particulier ma mère) ni sûrement sans avoir rencontré des personnes inspirantes, enrichissantes et avec des ambitions similaires.

Dans le cadre de l’IEF, si ce sont tes parents qui y ont pensé, ils feront sûrement le nécessaire pour que tu travailles dans les meilleures conditions. Dans le cas contraire, évite d’insister si tes parents ne sont pas convaincus, car même s’ils acceptaient, tes conditions de travail ne seraient pas forcément idéales. Ensuite, à plus grande échelle, il faut être prêt à s’éloigner des personnes qui ne font aucun effort pour comprendre ta décision. Tu constateras d’ailleurs ou as déjà constaté que se mettre à faire des choses hors du commun est un excellent moyen de filtrer les relations.

Enfin, concernant ton mode de vie, il pourra te sembler difficile au début de te mettre au travail et de ne pas céder à toutes sortes de tentations (nourriture, notifications, jeux, etc.), mais il s’agit d’un cap à passer pour progresser. Si les difficultés persistent, relis tes motivations mentionnées à la règle 1 et si besoin retravaille-les. Elles sont là pour t’aider à franchir ce genre d’obstacles sans trop avoir l’impression de te contraindre.

 

 

Voici donc selon moi les 5 critères qui feront toute la différence dans la réussite de ton apprentissage en ligne, mais également dans le plaisir que tu y prendras et la fierté que tu ressentiras. Si tu les réunis tous, une telle expérience te sera sûrement bénéfique, correspondra à ta personnalité et te permettra d’atteindre tes objectifs.

Si cet article t’a plu, je t’invite à t’abonner à ma newsletter pour être au courant des prochains articles et des actualités du site, car j’ai bien l’intention de continuer à t’apporter de la valeur ! Tu peux également laisser un commentaire ci-dessous et cocher les cases qui t’intéressent, je le recevrai avec joie 😀

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire