Comment (bien) critiquer les programmes scolaires

Dans certaines matières comme l’histoire, on nous demande souvent de faire des « analyses critiques » des documents notamment s’ils ont été écrits dans des contextes particuliers.

C’est en effet une grande qualité que d’apprendre à écouter les paroles des autres sans les boire.

Alors si le programme semble nous demander de faire preuve d’esprit critique vis-à-vis des documents, pourquoi ne pas en premier lieu en faire directement preuve face aux programmes ?  Mais aussi face à l’enseignement, face à l’atmosphère de travail, en bref face à tout ? « Doutez de tout, et surtout de ce que je vais vous dire », disait Bouddha.

L’élève vivra ainsi des cours moins qualitatifs que d’autres, pour des raisons diverses. Il est plus que bénéfique pour lui de juger de la qualité de ce qu’il apprend pour deux grandes raisons :

1. Développer son esprit critique

2. Mieux identifier les causes de son ennui

Très fréquent chez les HP, l’ennui ne se résume pas au fait que le cours serait « bien trop simple » pour l’élève.

Ceci est l’extrait d’un mail envoyé aux abonnés de ma mailing list : pour ne manquer aucun des prochains contenus et y accéder en intégralité, tu peux t’abonner ici 😀

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire