Jette ton cartable trop lourd par la fenêtre

Jeter cartable lourd fenêtre

Alors que la rentrée vient d’avoir eu lieu, le conseil que je vais te donner peut vraiment avoir l’air surprenant ! Les cartables de beaucoup d’enfants sont en train de se remplir de plusieurs kilos de matériel, alors que j’appelle en effet à se libérer de tout cela…

Car oui, qui que tu sois et surtout quel que soit ton âge (tu vas comprendre pourquoi au deuxième point), il est urgent de jeter ton cartable trop lourd par la fenêtre. Malgré les progrès du numérique, l’école insiste pour nous laisser d’immenses charges sur le dos, et il faut dire qu’elles laissent des dégâts…

Dégâts physiques d’un cartable trop lourd

Tout d’abord, d’un point de vue physique, il est clair que porter de telles charges sur le dos n’a rien de positif. Selon les spécialistes, un enfant ne devrait pas porter plus du dixième de son poids. [1]

Or, quand on cumule les livres de plusieurs centaines de pages, les cahiers épais, toutes les trousses et bien plus encore (alors que 80% de tout cela pourrait rester en classe), on peut facilement arriver à faire porter à des enfants un cartable d’environ le quart de leur poids. J’ai d’ailleurs lu le témoignage d’une jeune fille de 28 kg qui portait quotidiennement un sac allant jusqu’à 12 kg, soit presque la moitié de son poids.

Les conséquences, vous vous en doutez sûrement. Maux de dos, courbatures, mauvaise posture… en bref, tout pour se détruire la santé dès le plus jeune âge !

Les “solutions” mises en œuvre pour essayer d’alléger ce problème à l’école sont clairement insuffisantes, et peuvent même parfois mettre de l’huile sur le feu : je me souviens par exemple du fameux “1 livre pour deux”, lorsqu’on désignait un autre élève de la classe avec nous pour que chacun amène le livre 1 jour sur deux, ou 1 semaine sur deux.

Problème : c’est parfois difficile de travailler sur un seul livre quand on est avec quelqu’un d’autre. Cela amène énormément de déconcentration, et peut même être source de conflits.

Enfin, car ça semble presque inévitable, lorsque personne n’a amené le livre, certains enseignants punissent les deux élèves ! C’est sûr que ça incite vraiment à la coopération… surtout que c’est l’école qui décide de faire porter des livres aux élèves, et non ces derniers qui auraient envie de porter des tonnes d’affaires. Il est donc assez insensé de sanctionner les enfants pour un problème venant de l’institution… On pourrait par exemple au moins imaginer que les écoles qui interdisent les cartables à roulettes proposent d’autres solutions, même s’il est clair qu’en chercher est plus dur que de simplement laisser le dos des élèves payer la facture de l’inaction.

J’avoue ne pas comprendre du tout pourquoi ne pas passer au numérique ou, au minimum, ne pas tout simplement utiliser les livres présents en classe. Sachant que dans ces deux cas, il y aura sûrement bien moins de pages déchirées et de ratures en tout genre (pour les livres numériques, pas de risque 😁 !)

Au vu de la durée de la scolarité et du temps que passent les élèves à l’école, il faut oser dire que les cartables trop lourds sont un problème de santé publique !

Dégats psychologiques d’un cartable trop lourd

Voici le point central de mon article, celui pourquoi je te disais qu’il fallait jeter son cartable trop lourd par la fenêtre à tout âge.

Car le fait de porter une énorme charge sur notre dos, nous faisant baisser la tête vers le sol, n’a pas qu’un impact physique. Avec ces cartables, le message qu’on nous envoie est simple : “Accepte de porter une charge bien trop lourde pour toi sur tes épaules, baisse la tête et ne dis rien, même au détriment de ta santé”. Cela fait partie intégrante du même problème qui consiste à se moquer de l’intérêt de l’enfant, et dont j’avais déjà parlé dans ce podcast.

Mais voici ce qu’il est préférable de faire : prends ce cartable dans lequel réside une tonne d’affaires, mais aussi beaucoup de ressentiments (peur, dégoût, haine… notamment pour ceux qui vivent ou ont vécu du harcèlement…), et jette-le par la fenêtre, sans te retourner et sans hésiter ! Bien sûr assure-toi que personne n’est en dessous à ce moment là, car personne ne mérite de se le prendre sur la tête 😂 !

Alors fais tout le contraire : libère-toi des fardeaux qui pèsent sur tes épaules et qui t’empêchent d’avancer dans la vie. Garde la tête haute, et sois droit dans tes bottes. Car quand les enfants portent le quart voire le double de leur poids, c’est plus difficile…

Quelles solutions pour alléger les cartables ?

J’ai déjà parlé de ce sujet aux abonnés à ma newsletter (rejoindre les abonnés), et tout comme beaucoup de personnes, ils trouvent ce problème assez scandaleux. Les principales solutions envisageables sont celles-ci :

  1. Passer au numérique pour tous les livres
  2. Si certains préfèrent l’usage de livres manuels, utiliser uniquement ceux qui sont présents en classe avec éventuellement un chez l’enfant qu’il pourra utiliser pour travailler à la maison. Il est mieux d’éviter d’en utiliser un maximum pour ne pas gaspiller du papier.
  3. Envoyer les devoirs faits par voie postale (après scan) pour éviter de porter les cahiers sans cesse. D’ailleurs ça faciliterait les corrections pour l’enseignant et ferait perdre moins de temps.
  4. Arrêter les listes de fournitures scolaires trop longues qui entraînent gaspillage de ressources et d’argent et surchargent les cartables
  5. Emmener en classe seulement le strict minimum de matériel nécessaire (pour cela il faut que le sujet du cours suivant soit connu à l’avance)
  6. Et peut-être le plus important : cesser de croire que les enfants doivent porter le poids de l’incompétence des adultes.

Bien sûr, ce sont des solutions bien plus radicales que le simple “un livre sur deux” qui est insuffisant. Mais au vu de l’ampleur du problème, envisager un changement total ne semble pas de trop.

Et toi, qu’envisages-tu pour répondre à ce problème ? Laisse un commentaire sous cet article et je te répondrai 🙂

Enfin, sache que tu es libre de recevoir mon e-book offert “7 conseils pour avoir plus de motivation durant sa scolarité et cartonner” !

Bonne journée et à bientôt !

Sources : [1] Poids des cartables : pourquoi sont-ils toujours si lourds ? https://www.leparisien.fr/societe/poids-des-cartables-pourquoi-sont-ils-toujours-si-lourds-25-03-2019-8038941.php

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. Maman de 3 enfants, je trouve aussi scandaleux le poids des cartables, il faudrait envisager également des casiers dans les écoles pour pouvoir laisser ses livres et résoudre le problème du poids et du stress de ne pas avoir le bon livre avec soi. Selon ma fille, la plupart des livres ne sont jamais utilisés !

    1. Pablo

      En effet Lara je me souviens que j’emportais quasiment tous les jours du matériel qui ne servait pas… c’est un vrai problème d’organisation. On devrait systématiquement savoir quelles sont les notions qui vont être étudiées durant le prochain cours pour éviter d’apporter sa calculatrice pour de la géométrie par exemple.

Laisser un commentaire